in ,

Explosions au Liban : envoi de 2 avions militaires à Beyrouth par la France

Dès ce mercredi 5 août, la France va envoyer 2 avions militaires au Liban, accompagnés d’un détachement de la sécurité civile de 55 personnes, 15 tonnes de matériels et six tonnes de matériels sanitaires d’après des informations de franceinfo.

 

Émirats arabes unis : Un immeuble de 48 étages détruit par un incendie (vidéo)

Le personnel et les matériels devront arriver au Liban en fin d’après-midi. Une dizaine de médecins urgentistes doivent également rejoindre au plus vite Beyrouth, pour renforcer les hôpitaux de la capitale Libanaise.

Des spécialistes en gestion des catastrophes seront également envoyés, « On va travailler avec les moyens classiques utilisés pour les tremblements de terre », explique Michael Bernier, responsable communication de la Direction Générale de la sécurité civile et de la gestion des crises.


Une équipe spécialisée va aussi aider les autorités libanaises à faire des reconnaissances dans les entreprises qui ont pu être touchées pour voir s’il n’y a pas de problèmes techniques dans leurs locaux. « Et puis, le reste des équipes, spécialisées dans ce qu’on appelle le sauvetage déblaiement, va travailler sur le terrain, dans des endroits fixés par les autorités locales afin de rechercher des victimes », poursuit-il. 

Ces équipes devront travailler dans des conditions particulièrement difficiles. En temps normal, elles retrouvent les blessés « aux gémissements » et grâce à des chiens, mais suite à l’explosion « des personnes ont perdu l’ouïe » et « l’odeur de brûlé qui se répand partout » complique le travail des chiens affirme Michael Bernier.

Covid-19 : le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump testé positif

Alors qu’un premier bilan provisoire parle de plus de 100 morts, le responsable communication de la Direction Générale de la sécurité civile dit craindre « qu’on soit encore à un bilan qui est en dessous, et bien en dessous, de celui qui sera le bilan final ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

RDC : grève des soignants d’Ebola

Barça : l’émouvant message de Messi à Casillas