in ,

Explosions au Liban : une journée de deuil national décrétée 

Quelques heures après les 2 explosions massives qui ont secoué Beyrouth, le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a annoncé une journée de deuil national le mercredi 5 août, en hommage aux victimes.

Des manifestations massives contre le nouveau gouvernement éclatent au Liban (vidéo)

Le soir de ce mardi 4 août, Hassane Diab, a qualifié de « grande catastrophe nationale » les deux puissantes explosions qui ont ravagé le secteur du port de Beyrouth, faisant au moins 73 morts et plus de 3 700 blessés, selon un bilan préliminaire du ministre de la Santé.

Dans son allocution télévisée, le chef du gouvernement a promis que « toutes les vérités seront dévoilées » et que « les responsables devront rendre des comptes ».

« Beyrouth est endeuillée, et c’est tout le Liban qui est sinistré. Les images montrent l’ampleur des dégâts. C’est une grande catastrophe nationale », a dit M. Diab. « Seules l’unité nationale et la solidarité peuvent nous permettre de surmonter cette catastrophe », a-t-il ajouté. 

Voici pourquoi Kim Jong-un ne se déplace jamais sans ses toilettes personnelles

« Ce qui s’est passé aujourd’hui ne passera pas sans que des comptes soient rendus. Les responsables de cette catastrophe devront payer le prix. Une enquête sera ouverte et toutes les vérités seront dévoilées », a assuré le Premier ministre. 

Les causes de l’explosion restent officiellement indéterminées, mais le ministre de l’Intérieur Mohammad Fahmi, en tournée sur le site, a évoqué des matières explosives stockées dans le port. Par ailleurs, le directeur de la Sûreté générale a confirmé que ce sont 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium, un produit explosif. Selon des informations de sécurité préliminaires citées par la chaîne locale LBCI, l’ammonium aurait explosé lors de la soudure d’une petite brèche pour éviter les vols.

Nicolas Sarkozy : « Plus personne au-dessus de moi »

De son côté, le ministre de l’Économie, Raoul Nehmé, a indiqué que le blé entreposé dans les silos situés tout près de l’entrepôt qui a explosé était devenu impropre à la consommation et que de la farine devra être importée pour compenser la perte. Le Hezbollah a pour sa part, affirmé que la « tragédie » exigeait de l’ensemble des Libanais « unité et solidarité ». 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Colombie : l’ancien président Alvaro Uribe annonce sa mise en détention et clame son innocence

Covid-19 : que va-t-il se passer si on ne trouve pas de vaccin ?