WhatsApp n’affichera finalement pas de publicités au sein de vos conversations, révèle une enquête du Wall Street Journal. Facebook, maison mère de l’application de messagerie instantanée, a décidé de renoncer à son projet. Le groupe de Mark Zuckerberg va réserver les annonces publicitaires sur WhatsApp aux Statuts.


Messenger : c’est désormais impossible de s’en servir sans compte Facebook ; les internautes en colère

L’équipe en charge du développement du projet a été dissoute aux cours des derniers mois. Dans la foulée, l’entreprise a supprimé le code dédié à l’avènement des publicités de l’application Android ou iOS. Pour mémoire, Facebook avait annoncé le lancement du projet en mai 2019.

A en croire, Wall Street Journal, la décision de la firme est surtout motivée par la fusion annoncée des messageries de Messenger, WhatsApp et Instagram en une seule application de communication sécurisée et privée. L’intégration de publicités ciblées, basées sur le contenu des conversations, est en effet incompatible avec les ambitions nouvelles de Facebook.

Toutefois, Facebook n’a pas entièrement abandonnée l’idée de monétiser WhatsApp. Le réseau social va plutôt se focaliser sur l’intégration de publicités entre les Statuts, une idée qui remonte déjà à fin 2018. Les publicités arriveront même au sein des Statuts à moyen terme.

Accusation remise en cause : MHD bientôt innocenté et libre ?

Il y a quelques mois, Facebook avait d’ailleurs annoncé l’arrivée des publicités au cours de l’année 2020. Ces publicités contiendront un lien cliquable qui redirige les internautes sur le site du marchand.

En parallèle, le géant travaillerait aussi sur d’autres fonctionnalités permettant aux marques d’entrer en contact avec les internautes. Dans la même optique, Facebook permet déjà aux annonceurs de chatter en direct avec les consommateurs avec des messages payants.