in

Facebook / Etats-Unis : bientôt un centre d’information sur l’élection présidentielle

Pour faire la chasse aux fake news qui pullulent sur sa plateforme, Facebook annonce une nouvelle fonctionnalité pour ses utilisateurs : un centre d’information sur l’élection présidentielle. Ceci dans le contexte de l’élection qui se profile à l’horizon pour les Américains.

États-Unis / Présidentielle : le rappeur DaBaby rassure Kanye West de son vote

« Ce nouveau produit permet à tous les utilisateurs de Facebook et d’Instagram d’accéder à des informations précises et faciles à trouver sur le vote, où qu’ils vivent, ce qui les aide à responsabiliser leurs élus », a précisé le groupe sur son blog, faisant référence à plusieurs politiciens qui ont relayé ces derniers mois des informations inexactes sur les conditions du vote. « De nombreux États fédéraux ayant apporté des modifications au processus électoral en raison de la pandémie de coronavirus, le centre est également conçu pour aider les gens à naviguer dans ce processus électoral confus », a-t-il ajouté.

Coronavirus : 7 pays africains lancent des tests sérologiques

Concrètement, ce centre d’information sera directement accessible dans les menus de Facebook et d’Instagram. Les utilisateurs pourront y retrouver des informations pertinentes sur le processus électoral dans leur État, comme les détails concernant le vote par correspondance. Ils auront d’ailleurs la possibilité de requérir directement les bulletins à travers cette plateforme, et de vérifier s’ils sont bien inscrits sur la liste électorale. Il y a aussi une fonctionnalité d’alerte permettant aux autorités de contacter rapidement les électeurs en cas de changement de dernière minute apporté aux conditions de vote.

Cette décision intervient alors que Facebook a été sous le feu des critiques lors de précédents votes à travers le monde ces dernières années. Malgré la volonté affichée par Mark Zuckerberg de ne pas être arbitre de la vérité, face à cette situation, le réseau n’est pas resté de marbre.

France : après YouTube et Facebook, l’humoriste Dieudonné banni de TikTok

D’autres réseaux font des choses similaires. Twitter a décidé il y a quelques mois de censurer des tweets du président Donald Trump contenant des informations erronées. Le réseau social Snapchat a lui aussi développé de nouvelles fonctionnalités pour inciter les jeunes Américains à aller voter.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un Breton gagne plus d’1 milliard de FCFA au Loto après s’être trompé de numéro

Entretien d’embauche : Les femmes noires aux cheveux naturels ont moins de chances de décrocher un boulot