in

Fally Ipupa très engagé dans la lutte contre le fléau des enfants-soldats

Fally Ipupa se montre très engagé depuis un an et demi en tant qu’ambassadeur de la Monusco, la Mission des Nations unies en RDC, contre l’enrôlement d’enfants-soldats, un fléau dans l’Est du pays dû au conflit armée.

Togo : l’OMS recrute (11 février 2020)

La RDC est un vaste pays dont l’immensité des frontières est incontrôlable. La star du Congo Kinshasa était l’invité ce mardi 11 février 2020, de la Radio France Internationale (RFI). « On n’a pas besoin d’enfants-soldats au Congo. On a plutôt besoin d’aider ces enfants à aller à l’école, avoir une bonne éducation pour l’avenir de notre pays et notre continent », a expliqué la star, poursuivant que « parmi, même, les chefs de ces milices, il y a quand même des gens qui écoutent la musique, il y a quand même des gens qui aiment ‘Fally’ et c’est une façon claire de dire, aussi, restez soldats, mais libérez les enfants. Il y a plusieurs chefs de guerre ou chefs des milices qui commencent aussi à prendre conscience qu’ils ne doivent pas séquestrer ou engager les enfants, donc c’est une bonne chose ».

Togo : SOS Villages d’Enfants recrute (11 février 2020)

En carrière solo depuis une quinzaine d’années, le danseur et homme d’affaire congolais, vient en aide aux autres à travers son engagement auprès des Nations unies et avec l’Unicef pour l’éducation et contre la malnutrition. Le combat de cet artiste vient renforcer la liste de nombreuses actions déjà menées.

Paraguay : l’arrivée du Togolais Emmanuel Adebayor retardée

Passage du FCFA à l’ECO : le Nigeria demande le report du lancement de la monnaie unique