Après Patrice Talon du Bénin, le président tchadien Idriss Déby Itno, déjà connu pour ses critiques envers le franc CFA est monté au créneau pour tacler encore une fois cette monnaie que 14 pays en Afrique ont en commun.

Franc CFA : les réserves de change qui se trouvent en France bientôt rapatriées



Dans une longue interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique cette semaine, le président tchadien est revenu sur plusieurs sujets dont celui du Franc CFA.

Le franc CFA, faut-il en sortir ?

‘En Afrique centrale, nous avons beaucoup échangé sur le sujet entre chefs d’État. Cela dit, nous ne sommes pas aussi avancés qu’en Afrique de l’Ouest. Deux choix se posent à nous : changer de monnaie en évitant que chacun crée la sienne propre, ou conserver le franc CFA, mais en coupant le cordon avec le Trésor français’, a indiqué le président.

France-Côte d’Ivoire : brève escale d’Alassane Ouattara chez Emmanuel Macron

‘Dans tous les cas, il faut sortir de la situation actuelle et aller vers une souveraineté monétaire. Mais il ne faut pas y aller en ordre dispersé. L’Afrique centrale ne peut pas se payer le luxe de créer six monnaies pour six pays’, a-t-il ajouté.

Elim. CAN Cameroun 2021 : Face au Kenya, les Éperviers du Togo sur le fil du rasoir

A l’instar de la CEDEAO qui prévoit mettre en place une monnaie unique notamment l’Eco dès l’année prochaine, M. Déby est favorable à l’idée d’une monnaie unique dans la zone CEMAC, Toutefois, précise-t-il, ‘la réflexion existe mais aucune décision n’a encore été formellement adoptée’.