L’ex-première dame s’est exprimée pour la première fois vendredi 1er novembre au sujet du décès de son mari, Jacques Chirac.

QNET : le témoignage accablant d’un jeune Guinéen



Bernadette Chirac sort de son silence. Pour la première fois depuis le décès de Jacques Chirac, le 26 septembre dernier, son épouse réagit publiquement, de manière indirect. L’ancienne première dame a répondu au maire de Cannes. Ce dernier avait mis à disposition de ses administrés un registre de doléances après l’annonce du décès du 5e président de la Ve République.

Classement Forbes 2019 : voici le top 10 des présidents africains les plus riches

“C’est avec une très vive émotion que j’ai reçu le registre de condoléances mis, grâce à vous, à la disposition des habitants de Cannes”, écrit dans un courrier, relayé par Nice Matin, celle qui s’était engagée notamment en faveur des pièces jaunes. Et d’ajouter : “Au moment où ma famille et moi-même sommes si douloureusement éprouvés par le décès de Jacques, ces marques d’affection, d’amitié et de fidélité nous vont droit au cœur”.

Samuel Eto’o : « Je suis en train de reprendre mes études. Je veux avoir mes diplômes »

Bernadette Chirac conclut avec un mot de remerciement à l’attention de celles et ceux qui ont adressé une marque de sympathie à Jacques Chirac ou à sa famille. Elle souhaite leur témoigner “combien la douceur de leurs mots nous touche profondément.”

Avec RTL