in ,

France : bonne nouvelle pour l’ex-ministre Édouard Philippe

Le mardi 27 octobre, Édouard Philippe a été élu au conseil d’administration du géant des services informatiques Atos, rapporte France Bleu.

Cette nomination a été acceptée suite à la réunion de l’assemblée générale de l’entreprise en région parisienne. Édouard Philippe devra donc concilier ses fonctions de maire et celles d’administrateur qui nécessitera au moins une fois par semaine sa présence à Paris et son assistance à une dizaine de réunions par an pour voter des décisions stratégiques.

Sur les réseaux sociaux, Édouard Philippe se déclare « honoré d’avoir été élu au conseil d’administration d’Atos ».

En outre, il explique que « la transition numérique, qui a connu une accélération sans précédent avec la pandémie de la Covid-19, est un enjeu essentiel pour l’avenir de notre pays. Participer à ce défi économique et humain est passionnant ».

Selon les calculs de Capital et sachant qu’il ne pourra pas exercer son activité à temps plein au sein d’Atos, il touchera de 40.000 à 50.000 euros par an pour un mandat de 3 ans.

Présente dans 73 pays, l’entreprise débourse 800.000 euros par an pour rémunérer les membres de son conseil d’administration. Chacun touche 20.000 euros annuel. La présence aux réunions fait l’objet d’une rémunération supplémentaire de 2.500 euros par séance.

Source : Sputnik




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Turquie : le pays condamne “fermement” l’attaque “sauvage” de Nice

Football : Mancini triste de voir Mario Balotelli sans club