in ,

Gabon : La femme d’un chef de village arrêtée pour avoir couché avec un garçon de 15 ans

Nous sommes dans le village Mvey,  province du Moyen-Ogooué au Gabon. Dame Francisca âgée de 42 ans, femme du chef du village est arrêtée pour avoir abusé à plusieurs reprises, d’un jeune adolescent de 15 ans. Dénoncée par le père de la ” victime”, elle avouera les faits qui lui sont reprochés.

Selon les médias gabonais, la nommée Francisca aurait décidé de tromper son époux, le chef du village avec le jeune adolescent avec lequel elle entretenait une idylle amoureuse masquée longtemps.

Un chat sauve ses maîtres d’un incendie

Le papa du jeune garçon est alerté par les comportements de son fils. Ainsi, rapporte la source « le père aurait constaté que son rejeton devenait de plus en plus hautain. Mais aussi, que les recettes du bar dont il assurait la gérance, s’effritaient à vue d’œil. Pour tenter de lever le voile sur cette attitude, le père, âgé de 36 ans, va questionner son fiston. Mais ce dernier se refuse à la discussion.» 

Le père usant de subterfuge, fait alors croire à son fils qu’il connaît la dame avec qui il entretient des relations sexuelles et que cette dernière serait atteinte de VIH. Le jeune garçon pris de peur alla questionner Dame Francisca qui cria au scandale et alla porter plainte devant le chef du village.

C’est alors que le pot aux roses fut découvert. Le père du gamin révèle au grand jour que ces accusations visaient à faire parler son fils. En outre, il ajoute que son fils de 15 ans est régulièrement abusé par la femme du chef du village. Cette dernière pour argument évoque « des rapports sexuels consentis par les deux » et que «c’est le jeune qui la draguait avec insistance.»

Drame : une femme tue et prépare ses 2 enfants

Selon la version du jeune garçon, rapporte le site, c’était une idylle amoureuse conditionnée par le paiement d’une somme. Lors de sa déposition devant la police judiciaire, il affirme « Je reconnais avoir entretenu plusieurs rapports sexuels avec Francisca à sa demande. Elle exige une somme de 5000 FCFA avant de passer à l’acte. De temps en temps, elle venait consommer dans la boutique sans payer mais m’impose un code qui est  “Ma monnaie”. Ceci pour que je lui remette l’argent », 

Interpellée et inculpée pour détournement de mineur, dame Francisca a été placée en détention préventive à la maison d’arrêt de la localité.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

France accusé de viol un prêtre congolais placé sous contrôle judiciaire

L’erreur de ce curé lui vaut des sanctions

Confidence : après avoir payé la dot, il punit sa belle-famille