in

Gabon : les députés approuvent la dépénalisation de l’homosexualité

Le Parlement gabonais a posé un acte fort pour la cause homosexuelle. Les députés ont voté le mardi 23 juin 2020 la dépénalisation des rapports homosexuels, annulant un amendement du code pénal voté un an plus tôt qui condamnait l’homosexualité comme une “atteinte aux mœurs”.

États-Unis : Mike Pompeo qualifie « d’hypocrisie » le vote d’une résolution de l’ONU condamnant le racisme

 



L’information a été confirmée à l’AFP par une source proche de l’Assemblée nationale. Quelque « 48 députés ont voté pour la dépénalisation, 24 contre, et 25 se sont abstenus » a précisé cette source. Désormais, la communauté homosexuelle peut vivre en toute quiétude au Gabon. Cette dépénalisation permet à ladite communauté de jouir des mêmes droits que les citoyens gabonais.

Confidences : « L’éjaculation de mon mari nous crée des problèmes, on nous chasse du quartier »

 

Contrairement à de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, qui interdisent ou répriment les rapports homosexuels, aucune loi au Gabon ne mentionnait explicitement l’homosexualité avant qu’un amendement au code pénal ne soit voté par le Sénat en juillet 2019, interdisant les “relations sexuelles entre personnes de même sexe”.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo : la date de la reprise des activités au Tribunal de 1ère instance de Lomé annoncée

Elle empoche un jackpot de 290 millions de FCFA grâce à un mal de tête