Le fils aîné d’Ali Bongo, Noureddin Bongo Valentin, a été nommé ce jeudi “coordinateur des affaires présidentielles”, a-t-on appris.


Cette annonce a été faite à l’issue d’un conseil des ministres, en cette période où le Gabon s’est lancé dans une vaste opération anticorruption visant l’ex-chef de cabinet de la présidence, Brice Laccruche Alihanga.

Gabon : le conseiller d’Ali Bongo et porte-parole de la présidence interpellé à Libreville

Cet ancien homme fort de la politique gabonaise a été limogé début novembre à la surprise générale, alors que son influence n’avait cessé de grandir après l’accident vasculaire cérébral (AVC) de M. Bongo survenu fin octobre 2018. Il a été interpellé mardi pour des faits présumés de détournements de fonds publics notamment.

Gabon : les nouveaux défis d’Ali Bongo après le limogeage de Frédéric Bongo

 

Noureddin Bongo épaulera donc Ali Bongo, élu en 2009 à la tête du Gabon, après le décès de son père, Omar Bongo, qui a dirigé le pays durant 42 ans.