Ghana / Présidentielle 2020 : les 2 candidats favoris signent un pacte de paix

Alors que les Ghanéens se rendent aux urnes ce lundi 7 décembre 2020 pour choisir leur prochain président, les 2 favoris du scrutin ont signé un “pacte de paix”.

Le président ghanéen sortant, Nana Akufo-Addo, candidat à sa propre succession et son principal opposant, John Mahama se sont engagés à ne promouvoir aucune violence, que ce soit lors du vote le lundi ou à la proclamation des résultats.

Même si 12 candidats sont en liste cette année, la course à la présidence s’annonce très serrée entre le président Nana Akufo-Addo et son prédécesseur John Mahama.

 

Y a-t-il de quoi avoir peur pour le scrutin au Ghana ?

L’Afrique de l’Ouest a récemment connu des scrutins très controversés, comme en Guinée ou en Côte d’Ivoire.

Mais le Burkina Faso le dernier pays à aller aux urnes avant ce tour du Ghana n’a pas connu de troubles majeurs liés aux scrutins même si le pays est en proie à des attaques terroristes depuis 5 ans.

Par ailleurs, le Ghana a toujours été un exemple de la stabilité et de la démocratie en Afrique de l’Ouest sur beaucoup de plans, notamment dans ce dernier exercice qu’il s’apprête à accomplir.

Similaires