in

Grande-Bretagne : Boris Johnson prolonge le confinement jusqu’au 1er juin

Le confinement en Grande-Bretagne sera prolongé jusqu’au 1er juin, a déclaré ce dimanche le Premier ministre Boris Johnson, alors qu’il était en train de dévoiler des plans destinés à la levée de certaines  restrictions imposées il y a sept semaines.

Coronavirus : la Chine revoit à la hausse son bilan de décès

 



“Ce n’est pas le moment de mettre simplement fin à la quarantaine”, a-t-il déclaré dans un discours télévisé. Johnson a déclaré que certains lieux publics pourraient rouvrir à partir du 1er juillet, mais il a averti les passagers aériens se rendant en Grande-Bretagne qu’ils seraient soumis à des mesures de quarantaine. La Grande-Bretagne a connu près de 32 000 décès lors de la pandémie. Le deuxième pire bilan cumulé derrière les États-Unis, et le pire en Europe.

Mais bien que le pays a dépassé le pic de l’épidémie, M. Johnson a déclaré que ce serait de la “folie de gaspiller” les sacrifices faits par les citoyens en levant totalement le confinement. De plus amples détails sur ce qu’il a souligné comme étant un “plan conditionnel” seront présentés au Parlement lundi, a-t-il dit. Il s’articulera autour d’un niveau d’alerte Covid en cinq phases, similaire au système mis en place pour les menaces de sécurité.

Hommage : Boris Johnson et sa fiancée attribuent à leur nouveau-né le prénom de 2 médecins

 

M. Johnson a déclaré que la Grande-Bretagne avait été au niveau quatre tout au long de l’épidémie et que des “mesures prudentes” étaient nécessaires pour passer au niveau trois, même si les taux de transmission variaient dans le pays.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

France / Covid-19 : l’état d’urgence sanitaire prorogé au 10 juillet

Etats-Unis : un homme utilise ses économies pour offrir de l’essence aux médecins et aux infirmiers