in ,

Grèce : un violeur en série traqué par la police, s’enfuit et chute d’une falaise de 30 mètres

Un violeur multirécidiviste, qui essayait de fuir la police qui le traquait pour avoir commis un nouveau crime, vient de perdre l’usage de son sexe après une chute d’une falaise.

Voici comment s’opèrent les changements du corps féminin chaque 10 ans

En effet, Dimitris Aspiotis, surnommé « la bête de Kavos », avait été emprisonné en 2012 pour avoir violé une centaine de femmes. Mais il a quand même bénéficié d’une libération après avoir passé seulement six années derrière les barreaux, en dépit d’une condamnation à 52 ans de prison.

Scandalisées par cette clémence, des milliers de personnes avaient lancé une pétition pour dire leur mécontentement. Il semble que leur indignation fût justifiée. Il y a deux semaines, Dimitris Aspiotis a été accusé d’avoir violé une touriste albanaise de 34 ans. 

La police locale s’est mise à sa recherche et l’a rapidement localisé ; mais il s’est enfui lorsque les agents ont tenté de l’interpeler. Sa fuite s’est terminée par une chute de 30 m du haut d’une falaise dans la petite ville de Lefkimi, au sud de l’île de Corfou, comme le rappor­tait The Sun dimanche 24 mai.

Premier League : un footballeur accusé de “viol collectif” lors d’une soirée de confinement

Le violeur s’en est quand même tiré, mais avec de nombreuses fractures, notamment à la colonne vertébrale qui le paralyse au niveau de son sexe. Selon Metrotime, les policiers ont mis plus de trois heures avant de le sortir du ravin. 

Il a immédiatement été incarcéré pour purger le reste de sa peine de prison et devra également faire face à un nouveau procès. 

Témoignage : « J’étais policière, et je suis tombée amoureuse d’un détenu »

« J’espère qu’il restera dans la douleur pour le restant de ses jours », a déclaré au Sun une de ses victimes, la Britannique Kayleigh Morgan.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Le chef de Daech en Irak éliminé dans une opération spéciale

Un garçon de 4 ans guéri du coronavirus malgré son cancer