Toujours en liberté sous condition à La Haye, Charles Blé Goudé avait rencontré en novembre dernier son “frère ennemi”, Guillaume Soro, actuellement sous le coup d’un mandat d’arrêt international.


Charles Blé Goudé retrouve ses anciens camarades de lutte

Dans un entretien ce vendredi 17 janvier, le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) dévoile les raisons qui l’ont poussé à recevoir l’ex-chef de la rébellion ivoirienne.

“Guillaume Soro a demandé à me voir. Il l’a annoncé quand il était dans ses crush party. Affoussiata Bamba a contacté mes services, j’ai accepté de le rencontrer, fidèle à la ligne que moi-même, je me suis librement donné”, a expliqué Charles Blé Goudé.

https://l-frii.com/benin-cfi-affirme-avoir-ete-instrumentalisee-et-appelle-a-la-liberation-du-journaliste-ignace-sossou/
Pour lui, depuis la prison, il a reçu des gens avec qui il n’avait pas la même vision sociétale. Puis à sa sortie de prison, il a exprimé sa disposition a rencontré tous les acteurs politiques de la Côte d’Ivoire qui expriment le besoin, comme cela a été le cas pour Guillaume Soro.
Rappelons que Charles Blé Goudé avait été condamné par contumace en décembre dernier par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour »actes de torture, homicides volontaires et viol ».