Guinée Bissau : Disqualifié, José Mario Vaz accepte sa défaite, malgré les irrégularités

Arrivé troisième, le chef de l’Etat sortant de la Guinée-Bissau a fait savoir qu’il acceptait les résultats de la présidentielle malgré certaines irrégularités. 

Côte d’Ivoire : la garde rapprochée de Didier Drogba

Il a expliqué avoir pris cette décision « afin de contribuer à la pacification de la société bissau-guinéenne. »

M. Vaz reconnaît ainsi sa défaite dès le premier tour du scrutin présidentiel organisé le 24 novembre dans le pays.

Pour le second tour, les deux ex- Premier ministres, Domingos Simões Pereira (40 %) et Umaru Sissoco E/Lmbaló (27,65 %) s’affronteront le 29 décembre.

Avec KOACI.

Plus d'articles
Bénin : Sébastien Ajavon change de statut en France