Il achète une maison à plus de 22 milliards de FCFA et y trouve un cadavre momifié

Estimée à 35 millions d’euros, soit plus de 22 milliards de FCFA, la villa de luxe acquise par Jean-Bernard Lafonta, ancien président du directoire de la société d’investissement française Wendel lors d’une vente aux enchères à Paris en janvier dernier, avait déjà un locataire : un cadavre momifié.

États-Unis : Donald Trump confond les dates des 2 guerres mondiales

La macabre trouvaille a été faite par des ouvriers venus rénover la maison de quelque 1 592 mètres carrés située au cœur du 7e arrondissement de Paris. Dans la cave du logis gisait le corps momifié vieux de près de 30 ans, sous des planches et des gravats.

D’après La dépêche, la bâtisse qui abrite un immense jardin et trois bâtiments sur son terrain, abandonnée depuis 30 ans, faisait l’objet d’un plan de sauvegarde et mise en valeur (PSMV) et devait être restaurée. Les travaux ont débuté en début d’année jusqu’à ce que la bouleversante découverte en février vienne tout chambouler. 

Belgique : l’ancienne Bugatti du roi Léopold III pourrait rapporter plus de 6 milliards FCFA

Le Monde rapporte que les premières conclusions des investigations lancées par le parquet pour découvrir le drame qui s’y était déroulé désignent une “rixe” entre plusieurs marginaux. “Il s’agirait d’un SDF, avec des problèmes d’alcool” explique une source policière, citée par le quotidien national. 

La victime a été, trente ans plus tôt, frappée de coups de couteau alors que le site servait de squat pour plusieurs sans-abris. La bâtisse devrait d’ici quelques années abriter le siège social de Wendel.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
L’Afrique entre chaos et émergence