Il déclare son fils mort pour se faire rembourser sa scolarité

Que ne ferait-on pas pour de l’argent ! Dans le but de récupérer la scolarité de son fils, un père, également ex-policier municipal de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), a inventé la mort de son fils. En juin, rapporte Sputnik, l’homme sera jugé pour «faux en écriture publique» aggravé.

D’après La Provence, le jeune homme âgé de 19 ans est bien en vie et en bonne santé. Il s’est inscrit au GameSup, établissement lyonnais spécialisé dans l’enseignement des métiers du jeu vidéo, précise le quotidien régional. 

Le papa a fabriqué un certificat de décès pour récupérer les frais d’inscription de l’école supérieure de ce dernier : 900 euros. L’homme ne s’attendait pourtant pas à ce qu’un détail le trahisse. En effet, orné d’un tampon officiel, il comportait une faute dans l’écriture du nom du département qui a éveillé les soupçons d’une secrétaire de l’école. Il s’est avéré que le papier était un faux.

Suite à une plainte déposée en septembre, une enquête ouverte a conduit à l’identification d’un agent municipal de 54 ans qui serait responsable de la fourniture du tampon à l’homme, détaille le média. Les deux hommes, placés en garde à vue, ont nié les faits. En attendant leur procès, ils ont été libérés mais risquent des sanctions administratives allant jusqu’à la radiation de la fonction publique.

Plus d'articles
[Photo] La Casa de Papel, saison 5 : ça y est, le tournage a commencé !