in ,

Il éjacule sur une passagère avant de disparaître

Une passagère d’un tram à Nancy en France a été victime d’un «frotteur» le 8 septembre 2020 vers 19 heures, relate L’Est républicain. 

Ces agresseurs agissent aux heures de forte affluence dans les transports en commun en se frottant à des femmes qui ne s’en aperçoivent parfois pas tout de suite à cause de l’effet de masse et des bousculades. 

Togo / Confidence : Gogoligo a porté les slips d’Adebayor !

Cette fois, l’homme qui portait un masque, obligatoire dans les transports en raison de la situation épidémique, a éjaculé sur le pantalon de la victime, juste avant de descendre à un arrêt. 

Ils analyseront son ADN. Plusieurs passagers sortis avec lui ont essayé de le suivre, mais l’homme a rapidement disparu dans les rues adjacentes. Une patrouille de police a été mobilisée pour rechercher l’individu, sans succès. Les policiers de la Sûreté départementale enquêtent sur l’incident. L’analyse ADN devrait permettre d’identifier l’agresseur s’il a déjà été condamné pour des faits similaires et figure dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG). Sinon, la tâche s’annoncera compliquée. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Député, Togo, Assemblée Nationale, confiance, gouvernement

Togo : l’État d’urgence officiellement prorogé

Covid-19 : Donald Trump assure qu’un vaccin sera prêt dans un mois