Ils vivaient depuis deux ans avec le cadavre de leur mère

Dans le cadre d’une procédure d’expulsion pour loyer non-payé, les forces de l’ordre ont fait une macabre découverte dans un appartement à Nashville dans le Tennessee. Dans ce logement où vivaient ses quatre enfants, le corps d’une dame, leur mère, a été retrouvé, indique Foxnews. 

Laronda Jolly, 56 ans, pourtant morte depuis au moins deux ans, se trouvait «sur un lit ; ils avaient mis un tas de vêtements sur son corps et ils sont restés dans l’appartement», a commenté le frère de l’Américaine décédée auprès de la chaîne WKRN. Les quatre enfants de cette mère de famille sont adultes : une femme de 30 ans, des jumeaux de 27 ans et une autre femme de 27 ans)

Ils savaient que ce n’était pas bien «mais ils ont suivi les ordres de leur mère, ils ont accepté d’obéir à son souhait qui était de la laisser reposer là, quoi qu’il arrive». «Elle leur a dit de n’appeler personne et c’est ce qu’ils ont fait», a-t-il ajouté, expliquant ne pas comprendre comment ils ont fait pour rester avec son cadavre. «Il y a deux ans» que l’homme a parlé avec sa sœur.

Ses nièces et neveux disaient qu’elle dormait à chaque fois qu’il venait et qu’il ne pouvait pas la voir. «Je veux juste voir ma sœur. Si je peux voir son visage ça ira et je vous laisserais tranquille», leur répondait-il. Ils se faisaient passer pour elle au téléphone. «Ils n’ont pas arrêté de mentir». 

Il a fallu la procédure d’expulsion pour loyer non-payé pour que la police découvre le cadavre de leur mère. Les enfants souffraient tous de problèmes mentaux. Une autopsie réalisée sur le cadavre n’a dévoilé aucune trace de violence ou de blessure, rapporte le média. 

En raison de l’état de décomposition avancé dans lequel se trouve le cadavre, la cause exacte du décès pourrait ne jamais être découverte. La police a indiqué que Mme Jolly souffrait régulièrement de crises d’épilepsie. Les autorités locales travaillent actuellement pour trouver un nouveau logement aux quatre enfants.

Plus d'articles
Belgique : le bourgmestre de Bruges poignardé ce samedi 20 juin