Inde : déclarée morte de Covid, elle revient chez elle 2 semaines après sa crémation

Déclarée morte après avoir contracté la Covid-19, Muktyala Girijamma, 60 ans, a choquée sa famille lorsqu’elle est rentrée chez elle deux semaines après ses funérailles.

Son neveu Nagu a déclaré : « Le médecin de garde ce jour-là n’a pas informé mon oncle qu’elle avait été transférée dans un autre service et lui a dit qu’elle avait succombé au Covid. Le croyant, nous sommes allés à la morgue pour trouver son corps où on nous a donné le corps d’une autre femme. Comme nous ne pouvions pas vérifier le corps avant de le prendre tel qu’il était emballé, nous avons ramené le corps à la maison et effectué les derniers rites. »

Muktyala est retournée au village de Christianpet à Jaggaiahpet Mandal, dans le district de Krishna, le mercredi 2 juin, juste avant que la cérémonie de Shraddha ne s’exécute– un dernier adieu pour un parent décédé. À son arrivée, la femme, qui était rentrée de l’hôpital à pied, s’est plainte que personne n’était venu la chercher à l’hôpital.

Muktyala a appris à son retour que son fils de 36 ans, Ramesh, qui avait été admis à l’hôpital souffrant de Covid le même jour qu’elle est décédé de l’infection le 23 mai.

Avec afrikmag.com

Similaires