Togo / Relance post Covid-19 : l’AFD vient à la rescousse des entrepreneurs togolais

Depuis mars 2020, le monde fait face à la pandémie de Covid-19. Pour limiter la propagation de l’épidémie, les autorités togolaises ont instauré des mesures de confinement : bouclage des villes et frontières, réduction des horaires d’ouverture des marchés, interdiction des rassemblements, fermeture des lieux de culte, écoles et universités mise en place d’un couvre-feu, etc. Selon la Banque Mondiale, ces mesures ont affecté environ 62 % des emplois dans le pays. Le rapport révèle une baisse des activités dans les domaines de la production et des ventes ainsi que de nombreux autres secteurs.

Les mesures de l’Etat togolais et les effets de la pandémie, ont eu un impact important sur les activités économiques des populations togolaises, particulièrement les franges vulnérables. Les inégalités entre les genres en matière d’opportunités économiques se sont aggravées. Du point de vue sanitaire, les moyens de prévention face à la COVID 19 représentent un coût non-négligeable dans le budget de chaque ménage, souvent prohibitif pour des familles déjà mal informées et sévèrement touchées par les pénuries et la hausse des prix alimentaires.

Elarik PHILOUZE, Responsable des Développements Entrepreneurs du Monde

C’est donc dans le but d’aider les familles les plus démunies dont les activités rémunératrices ont été particulièrement impactées par la crise, à se relancer économiquement, qu’un programme a été mis en place selon Elarik PHILOUZE, Responsable des Développements Entrepreneurs du Monde.

Cassandre FOISNET, Chargée du Projet Entrepreneurs du Monde

Ce 03 Juin 2021, au Jess Hôtel de Lomé, c’est par un atelier de communication que le projet dit de relance économique post covid-19, financé par l’Agence Française de Développement (AFD) en partenariat avec l’ONG Entrepreneurs du Monde, a été divulgué.

Témoignage d’une bénéficiaire du programme

Ce projet prévu sur 18 mois (Octobre 2020 à fin mars 2022) qui cible les bénéficiaires de deux zones (grand Lomé et Atakpamé) des programmes d’entrepreneurs du Monde, notamment les entrepreneurs d’Assilassimé, les revendeurs micro franchisés de Miawodo et Mivo Energie compte, dans son premier axe, favoriser durablement la mise en place de mesures de réduction des risques sanitaires pour les partenaires du projet et leurs bénéficiaires via une campagne d’information sur la COVID 19, des formations sur les enjeux sanitaires et la distribution d’équipements de protection auprès des trois partenaires du projet et de leurs bénéficiaires.

Réception de kits sanitaires

Sur le deuxième axe, les actions du programme contribueront à la relance des activités économiques des bénéficiaires impactés par la crise économique induite par la pandémie, via des services financiers adaptés et un accompagnement individualisé aux micro-entrepreneurs dans le cadre de leurs AGR, mais également aux TPE et aux distributeurs micro-franchisés.

Réception de kits sanitaires

Quatre-vingt et un (81) entrepreneurs sont accompagnés pour relancer leur activité économique via des formations et un accompagnement spécifique en entrepreneuriat’’, a expliqué Cassandre Foisnet, Chargée du Projet Entrepreneurs du Monde. Plus de 2300 crédits aux bénéficiaires ont été déjà débloqué, selon Elarik PHILOUZE, Responsable des Développements Entrepreneurs du Monde.

Vue partielle de la salle

Mais au préalable, une enquête initiale, sur la base d’un questionnaire complet, a été organisée pour faire la sélection des concernés et recueillir les besoins en formation visant le renforcement de leurs compétences en vue du développement de leurs activités.

Similaires