in

Inde : des drones pour désinfecter la ville-épicentre du coronavirus

Des drones ont survolé samedi la ville indienne d’Ahmedabad, frappée par la pandémie, en pulvérisant du désinfectant dans les rues, quelques heures après que les forces de sécurité aient affronté des résidents qui ont bafoué le confinement.

Des virologues allemands prédisent « avec une grande certitude » une 2e vague de Covid-19

 

Cette ville occidentale de 5,5 millions d’habitants est devenue une préoccupation majeure pour les autorités, qui doivent faire face à une augmentation du nombre de décès et de cas de coronavirus dans toute l’Inde. Ahmedabad est responsable de 343 des quelques 2 000 décès signalés dans le pays et d’un peu moins de 10 % des cas enregistrés. D’autres villes de l’État du Gujarat ont également été durement touchées. Des drones ont sillonés les airs en pulvérisant des produits tandis que des camions de pompiers et d’autres véhicules de la ville sillonnaient les rues vides en envoyant des nuages de produits de nettoyage sur les routes et à l’extérieur des bâtiments. “Nous avons lancé un vaste exercice de pulvérisation de désinfectant dans toutes les zones de la ville”, a déclaré Rajiv Gupta, administrateur en chef par intérim de la ville.

Depuis le 25 mars, l’Inde est en proie au plus grand confinement du monde, qui a été rendu plus strict vendredi à Ahmedabad en raison de la propagation accélérée du virus. Des centaines de paramilitaires ont empêché les gens de circuler dans les rues et pratiquement tous les magasins ont été fermés pendant au moins une semaine. Vendredi soir, les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes sur les habitants qui s’aventuraient à jeter des pierres. Au moins 15 personnes ont été arrêtées et la présence policière a été renforcée samedi. Les autorités ont insisté sur le fait que la crise pandémique est sous contrôle et ont commencé à assouplir les restrictions dans de nombreuses régions de l’Inde pour permettre à l’agriculture et à certaines entreprises de reprendre le travail. Les experts ont toutefois mis en garde contre une augmentation du nombre de victimes malgré le confinement.

Confinement : 6 touristes dont 1 Français décident de vivre dans une grotte en Inde pour économiser de l’argent

 

Si le nombre de décès est faible par rapport aux États-Unis et aux pays européens les plus touchés, les spécialistes de la santé affirment que la courbe de la pandémie en Inde pourrait ne culminer qu’en juin et juillet.



Pourquoi les hommes n’aiment-ils pas recevoir de cadeaux de la part des femmes dans les relations amoureuses ?

r ministre

Mali / Covid-19 : levée du couvre-feu sur l’étendue du territoire national