in

Instagram : une influenceuse dérobe environ 908 millions de FCFA à ses abonnés

Sur Instagram, les arnaques visent chaque jour de nombreux utilisateurs. Et elles peuvent parfois prendre une très grande ampleur. Comme le rapporte le site américain Quartz, une influenceuse – dont le compte a depuis été supprimé – a profité de la naïveté de ses quelque 300.000 abonnés pour mettre en place un vaste système de blanchiment d’argent.

Retour de Booba sur Instagram : l’administration de son compte confiée à un expert

Entre mai 2018 et février 2020, Kayla Massa a utilisé les comptes bancaires de dizaines d’abonnés pour déposer 1 600 faux chèques et 650 mandats cash contrefaits, avant de retirer l’argent en liquide. Le ministère américain de la Justice estime la fraude à 1,5 million de dollars (environ 1,4 million d’euros).

Pour appâter ses abonnés, Kayla Massa publiait des stories et photos mettant en scène des liasses de billets et des voitures de luxe. Elle les incitait à la contacter pour gagner des centaines de dollars, en échange d’un accès à leur compte bancaire, même vide.

Pour les victimes, la consigne était simple : fournir sa carte bleue et son code de sécurité afin que l’influenceuse puisse retirer de l’argent déposé par ses soins.

Les services bancaires mettant généralement quelques jours à repérer la fraude, Kayla Massa et sa dizaine de complices avaient alors une courte fenêtre pour retirer la somme à un distributeur.

Windows 7 : un bug empêche les utilisateurs d’éteindre le PC ; voici la solution

Une fois le compte vidé, le propriétaire se voyait dans l’obligation de rembourser les autres victimes du système : les auteurs présumés des chèques. Dans l’essentiel des cas, les escrocs ont en effet dérobé des chèques vierges à des entreprises du New Jersey, essentiellement dans le secteur de l’automobile.

Le remboursement de ces dernières impliquant souvent un découvert pour les internautes ayant prêté leur compte bancaire à l’influenceuse, qui avait pris pour habitude de bloquer ses victimes une fois l’opération effectuée afin de les empêcher de la contacter.

Facebook pourra prochainement géolocaliser les utilisateurs sans GPS

La plainte déposée contre Kayla Massa évoque notamment un concessionnaire Nissan, basé dans la ville de Turnersville, qui s’est fait dérober 700 chèques vierges. Il a à lui seul été débité près de 130.000 dollars (120.000 euros).

Toujours selon Quartz, le groupe d’escrocs s’est fait repérer grâce à des caméras de surveillance placées au-dessus des distributeurs et des guichets bancaires des victimes.

Coronavirus la Chine a besoin du plasma des personnes qui ont guéri de la maladie

Coronavirus : la Chine a besoin du plasma des personnes qui ont guéri de la maladie

Votre nouveau collègue pourrait bientôt être un robot