in

Iran : le numéro 2 d’Al-Qaïda assassiné secrètement

Abdullah Ahmed Abdullah, qui figurait sur la liste des terroristes les plus recherchés par la police fédérale américaine (FBI), a été “tué par balle dans les rues de Téhéran par deux assassins à moto”, ont confirmé des responsables des renseignements américains au quotidien new-yorkais. 

Les meurtriers, qui ont tiré sur la voiture de la victime, ont aussi abattu sa fille, Miriam, veuve d’un des fils d’Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaïda dans les années 1990. 

L’assassinat, qui aurait été commis par des agents israéliens pour le compte des États-Unis, est survenu le 7 août, jour de l’anniversaire des attentats contre les ambassades des États-Unis au Kenya et en Tanzanie en 1998, dans lesquels a été impliqué Abdullah Ahmed Abdullah selon la justice américaine. 

La police fédérale américaine offrait 10 millions de dollars de récompense pour toute information menant à la capture de ce leader du groupe terroriste Al-Qaïda. 






Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La NASA refuse qu’Elon Musk assiste au prochain lancement SpaceX

Covid-19 : un épidémiologiste chinois nomme « le danger » que représentent les porteurs asymptomatiques