“J’ai vendu de l’eau pour aider ma mère” : la diva Oumou Sangare relate son passé très difficile

Ce vendredi 14 mai, la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré, a rempli le palais de la culture d’Abidjan lors de son concert. Un succès phénoménal à l’image de sa belle et riche carrière jonchée de trophées et de récompenses.

Bien avant d’être immortalisée à travers sa musique, Oumou Sangaré a connu un passé “très difficiles, comme elle l’a expliqué lors d’une interview.

“J’ai traversé des moments très difficiles dans ma vie. Mon père et ma mère se sont séparés quand j’avais 2 ans seulement. Donc ma mère avait très souvent de la peine pour préparer pour nous à Daoudabougou. Un jour, j’ai senti qu’elle n’avait pas d’argent et elle s’est cachée dans sa chambre. J’étais trop gênée ce jour-là. Je suis sortie pour demander à être une aide-ménagère”, a-t-elle expliqué.

J’ai demandé à la dame de me payer 5 000 FCFA par mois. Avant même de commencer, j’ai demandé à ma patronne de me payer. Elle m’a remis 5 000 FCFA. Je suis partie les remettre à ma mère. Avant de comprendre, elle a commencé à me frapper pensant que j’avais volé cet argent. Ce n’est pas tout. Moi Oumou, j’ai vendu de l’eau à Bamako pour aider ma mère. C’est pour vous dire que la vie est un combat. Il n’y a pas de liberté sans travail”.

Plus d'articles
Angola : rebondissement dans l’affaire Isabel dos Santos