James Bond : la prochaine sortie pourrait être retardée

La nouvelle n’est pas encore officielle cependant, cela se murmure dans les coulisses.

Mourir peut attendre… et le public aussi. C’est apparemment le raisonnement des responsables de la MGM et d’Universal qui, selon Deadline, auraient décidé de repousser encore une fois la sortie du nouvel opus des aventures de James Bond.

Aucun des deux studios n’a pour le moment commenté la nouvelle, qui vient à l’origine du site néerlandais BN DeStern, qui citait en début de semaine un responsable de salles de cinéma. D’après les informations de Carlo Lambregts, Mourir peut attendre est désormais prévu pour novembre 2021. Et les informations de Deadline semblent confirmer ce changement, puisque plusieurs « partenaires promotionnels » du film auraient eux aussi été mis au courant de ce changement pas vraiment inattendu.

Trop cher

Toujours selon Deadline, MGM aurait proposé à plusieurs plateformes de streaming de payer 600 millions de dollars pour obtenir les droits du film, après une projection exclusive. Aucun n’était prêt à débourser cette somme, malgré l’attrait évident pour la franchise et le fait qu’il s’agit de la dernière apparition de Daniel Craig sous les traits de l’espion de Sa Majesté.

Le studio est malgré tout convaincu que Mourir peut attendre sera un énorme carton au box-office et refuse de baisser le prix, préférant donc décaler une nouvelle fois la sortie plutôt que de la maintenir dans un contexte aussi catastrophique pour les salles de cinéma dont la réouverture n’est pas prévue. Les premiers échos laissent entendre que le film réalisé par Cary Joji Fukunaga est un grand James Bond. Le dernier en date, Spectre, a généré près de 800 millions de dollars au box-office tandis que le plus gros carton de la franchise, Skyfall, sorti en 2012, a rapporté 1,1 milliard de dollars.

Avec 20 minutes

Plus d'articles
Togo : les agresseurs des gendarmes arrêtés par la police