in

Juventus : Cristiano Ronaldo a dû acheter un ordinateur à chaque coéquipier après un carton rouge reçu

Fraîchement transféré à la Juventus, Cristiano Ronaldo avait écopé en septembre 2018, lors de son tout premier match de Ligue des champions avec la Vieille Dame, d’un carton rouge face à Valence. Si l’on se souvient encore des paroles (“Je n’ai rien fait”) et des larmes du Portugais après avoir répondu à une provocation de Jeison Murillo, la suite de l’épisode était jusqu’alors inconnue. Elle est pourtant originale, comme l’a raconté le gardien polonais Wojciech Szczesny dans un podcast.

Angelina Jolie : ses six enfants continuent-ils de voir Brad Pitt pendant le confinement ?

En plus d’avoir écopé d’un match de suspension, CR7 a en effet dû acheter un ordinateur à chacun de ses équipiers. Pas par bonté de cœur, non, mais parce que le coach de l’époque, Max Allegri, obligeait chaque joueur expulsé (ou coupable d’une infraction au règlement interne) à offrir des cadeaux, le joueur était libre de choisir le présent, au reste du vestiaire.

« Nous avons tous eu un iMac, s’est amusé Szczesny au micro de Prosto w Szczene. Cela a pris beaucoup de temps car Cristiano n’acceptait pas son carton rouge et continuait de dire qu’il n’avait rien fait de mal. Mais après deux mois de discussions, nous avons tous reçu un ordinateur. »

Allemagne : Face à l’ampleur du Coronavirus, un ministre s’est suicidé

Le portier indique que lui-même a dû un jour faire chauffer la carte bancaire après un retard à l’entraînement. « Je pensais qu’on était mardi, et en fait on était mercredi. Quand je suis arrivé sur le terrain avec une demi-heure de retard, tout le monde s’est exclamé : ‘Oh, nous allons avoir des cadeaux !’ J’ai fini par acheter un casque audio à tous mes partenaires. »

Avec RMS Sport



Propagation du coronavirus en continu : un premier militaire US tué par le Covid-19

Ces mots de la mode que les Anglais ont empruntés à la langue française