Kalash Criminel : voici pourquoi le rappeur porte toujours une cagoule

Derrière le rappeur cagoulé le plus célèbre de France, Kalash Criminel, se cache Amira Kiziamina, 25 ans, d’origine zaïroise. À l’occasion de la sortie de son 2e album, Sélection naturelle, l’artiste est revenu sur l’une des caractéristiques de sa personnalité qui intrigue beaucoup de fans : la cagoule qu’il n’enlève pratiquement jamais à l’image de Gims avec ses lunettes.  

Il faut reconnaître que même son nom de scène attise pas mal de curiosité. « Mon surnom, ce sont les personnes de ma cité qui me l’ont donné, parce que je rappais fort», a-t-il d’abord expliqué avant de dissiper le mystère autour de sa cagoule.

En effet, l’artiste fait savoir qu’il portait ce masque pour dissimuler son identité afin de chanter sans être reconnu. « Je ne savais pas si mes parents allaient apprécier que je rappe, donc je me suis caché. Je pourrais l’enlever maintenant, mais ça fait partie de mon personnage».

Dans ce 2e album, Kalash Criminel revient aussi sur sa maladie, l’albinisme. Sur la pochette déjà, où un enfant albinos est mis en scène, mais surtout dans ses textes : « Ils se moquent de mon albinisme, mais c’est ça qui fait ma force », peut-on entendre dans l’une de ses chansons en feat avec le rappeur Damso.

Cette cause, il la défend au-delà de sa musique. À travers son association Albinos émotions, le rappeur collecte et donne vêtements, lunettes de soleil ou crèmes solaires aux enfants africains atteints d’albinisme.

Similaires