Karim Benzema : son problème avec Didier Deschamps

Cinq ans déjà que Karim Benzema n’a plus enfilé la tunique des Bleus. Une mise à l’écart qui fait toujours parler le public sportif vu le bénéfice qu’aurait pu tirer l’Equipe de France de sa présence sur le terrain.

Dans un entretien accordé lundi soir à la chaîne L’Equipe, le sélectionneur des Bleus est d’ailleurs revenu une énième fois sur le cas Benzema, indiquant qu’une « ligne blanche » avait été franchie avant l’Euro 2016.

Une référence aux propos tenus par le joueur du Real dans une interview accordée à Marca et dans lesquels il considérait que l’ancien milieu de terrain avait « cédé à une partie raciste de la France ».

Je pense que ça venait d’en haut

Interrogé à la télévision espagnole, Karim Benzema a, lui aussi, évoqué sa mise à l’écart chez les Bleus. Bien plus mesuré dans ses propos que lors de ce fameux entretien à Marca, l’homme aux 27 buts en 81 sélections a regretté le manque de transparence du sélectionneur tricolore.

« J’avais un problème et je me suis dit » je dois parler au coach. « Mais je n’ai jamais eu d’explication. Je pense que ça venait d’en haut. Et c’était fini », a-t-il ainsi déploré.

« La bonne chose est que ça m’a permis de me reposer davantage et d’être à 100% pour Madrid », a-t-il poursuivi avant d’évoquer le sacre des Bleus à la Coupe du monde.

« Ça ne m’a pas fait mal de voir qu’ils étaient champions du monde, j’aurai voulu y être, bien sûr, mais j’ai gagné des Ligues des champions… Beaucoup de titres. Honnêtement, ça m’a fait plus mal qu’ils ne m’aient pas donné d’explications que de ne pas avoir remporté la Coupe du monde. Mais peu importe, je me concentre sur mon club et c’est fini », a-t-il. 

Avec Sports


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Boxe / Mike Tyson : quand il pensait avoir tué son adversaire dans un combat de rue