Kate Middleton : cette révélation sur son impressionnant héritage

Roturière, mais riche héritière. En 2011, Kate Middleton faisait son entrée dans la famille royale britannique après son mariage avec le prince William, devenant ainsi l’un des membres seniors, mais aussi, la future reine consort du royaume.

Une percée au cœur de l’une des maisons royales les plus influentes du monde, qui a été à la fois saluée et critiquée, faisant naître à propos de la duchesse de Cambridge les plus folles rumeurs, comme celle selon laquelle sa mère Carole se serait arrangée pour qu’elle épouse un jour l’héritier de la couronne britannique. Une manœuvre sûrement pas destinée à faire main basse sur la fortune des Windsor, quand on voit son héritage impressionnant.

En effet comme le révélait le Times le 1er mars dernier, cité par The Mirror, il se trouve que la famille de la duchesse dispose d’un héritage colossal, engendré par Richard Noel Middleton, l’arrière-grand-père paternel de Kate Middleton, qui a mis en place un trust estimé à “un montant de sept chiffres” pour sa descendance. Un fond créé à partir de la fortune générée par sa profession d’avocat, comme le souligne le quotidien, auquel s’ajoute désormais la fortune de Carole et Michael Middleton. F

ondateurs de Party Pieces, leur entreprise d’articles de fête, les parents de la duchesse de Cambridge ont réussi à faire des bénéfices au point que désormais leur affaire est estimée à 5,3 millions de livres Sterling, soit plus de 6 millions d’euros. De quoi assurer une bonne sécurité à leurs trois enfants.

Kate Middleton poursuit ses engagements en confinement

Pour le moment, Kate Middleton ne semble pas préoccupée par cet héritage colossale, tandis qu’elle poursuit en plein confinement ses engagements officiels. Obligée de revoir son organisation à cause de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la duchesse de Cambridge effectue désormais ses engagements par vidéo-conférences, notamment en compagnie du prince William.

Comme le 27 février dernier, lorsqu’ils ont échangé avec des personnes qui se sont faites vacciner au Royaume-Uni, en mettant par ailleurs en garde contre la désinformation qui circule à propos du virus sur les réseaux sociaux.

Avec Closer

Plus d'articles
Elles échappent de peu à la mort en passant devant un train en déplacement (vidéo)