in

Kenya : 3 personnes soupçonnées de terrorisme arrêtées pour tentative d’intrusion dans un camp militaire britannique

Quelques heures après l’attaque meurtrière contre une base américano-kényane, des hommes soupçonnés de terrorisme ont été arrêtés dans le pays. Sans armes, ils auraient tenté de pénétrer à l’intérieur d’une base britannique.

Afrique : Attaque d’une base militaire américano-kenyane ce dimanche 5 janvier 2020

Ces trois hommes ont été arrêtés la veille, dimanche après-midi, quelques heures après l’attaque par des chebabs d’une base américano-kényane sur la côte de la région de Lamu (sud-est) au cours de laquelle trois Américains ont été tués.

Les suspects avaient été repérés sur des images de télésurveillance et arrêtés dans la ville de Nanyuki. « Les trois suspects sont interrogés pour savoir quelles sont leurs motivations », a affirmé le chef de la police de la Vallée du Rift, Marcus Ochola. « Ils n’étaient pas armés », a-t-il précisé.

Kenya : 2 femmes se livrent à une bagarre publique pour un homme

La police kenyane est en état d’alerte depuis que des combattants du groupe islamiste somalien des chebabs, affiliés à Al-Qaïda, ont attaqué dimanche une base militaire américano-kenyane à Lamu, dans le sud-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie.

Trois Américains, un militaire et deux sous-traitants du Pentagone ont été tués et plusieurs avions détruits.



Procès en destitution de Trump: l’ex-conseiller John Bolton prêt à témoigner

Togo : plus de 2.000 armes détruites à Lomé ce week-end

Commerce des armes au Togo: bientôt une loi pour réguler le secteur