Kirghizstan : une procédure de destitution lancée contre le Président

La procédure de destitution du Président kirghiz, Sooronbay Jeenbekov, a été lancée ce mercredi 7 octobre 2020 par le Parlement du pays, a annoncé à Sputnik Kanybek Imanaliev, député du parti d’opposition Ata-Meken. 

«Certains députés ont signé l’initiative sur la destitution. C’est une procédure très complexe, mais on peut dire qu’elle a été lancée», a indiqué M. Imanaliev. 

En vertu de la législation kirghize, la proposition de lancer la destitution du Président doit être soumise à l’examen par au moins un tiers des parlementaires et approuvée par la plupart des députés. La procédure prévoit la mise en place d’une commission spéciale au sein du parlement. Au moins deux tiers du nombre total des députés doivent voter en faveur de la destitution. 

Une décision doit être prise dans les trois mois suivants le déclenchement de la procédure sinon la proposition de destituer le chef d’État sera considérée comme rejetée.

Similaires