La “chaîne aux pieds” : que comprendre de cette tendance de plus en plus en vogue ?

Le port de bracelet aux pieds est de plus en plus en vogue ces derniers temps. Et il n’est plus rare de croiser des jeunes filles et quelques fois des femmes matures, portant fièrement ces bijoux à la cheville.

Mais que comprendre réellement de cette tendance qui prend place dans la communauté ? En effet, la définition de cette pratique varie d’une communauté à une autre.

En Asie du Sud par exemple, la chaîne de cheville était le symbole d’appartenance à telle ou telle tribu, alors qu’en Chine, c’était l’enfant qui devait en porter afin d’écarter les mauvais esprits.

Pendant qu’en Inde, la chaîne de cheville est un bijou très important, qui symbolise la féminité. Tout comme en Egypte ancienne, où les femmes elles aussi, portaient des bracelets de pied avec des pierres précieuses, assortis à leurs parures de bijoux, mais pour une toute autre raison.

En effet, cette tendance qui tire d’ailleurs sa source de l’Egypte ancienne, en Afrique servait à catégoriser les femmes et à marginaliser parfois les femmes de mauvaise vie (prostitués). En somme, plus tu as de chaînes aux pieds et plus tu dévoiles le nombre de tes amants.

Toujours est-il, qu’il y a encore ces jeunes femmes qui portent ces chaînes aux pieds sans réellement avoir une arrière pensée et qui le font juste pour le look. Comme cette dernière, qui, questionnée sur le sujet, n’a pas manquer de demander, pourquoi on ne lui posait pas la question à savoir pourquoi elle portait une boucle d’oreille.

Plus d'articles
USA / Donald Trump Jr : sa compagne accusée de harcèlement se3uel