in ,

La Chine assure qu’une pneumonie inconnue « beaucoup » plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan

L’ambassade de Chine au Kazakhstan a mis en garde contre une nouvelle pneumonie inconnue détectée dans ce pays d’Asie Centrale, comme l’indique un communiqué publié le 9 juillet sur le site de l’ambassade.

Covid-19 : le jour où l’OMS a appris l’existence du virus

En se référant aux médias kazakhstanais, l’ambassade affirme que depuis la mi-juin, l’incidence de la pneumonie, non encore étudiée, a considérablement augmenté dans trois régions.

« Le taux de mortalité dû à cette maladie est beaucoup plus élevé que celui du coronavirus », a dévoilé le communiqué.

L’ambassade a également souligné que près de 500 personnes étaient actuellement infectées et que l’état de plus de 30 d’entre elles était critique.

Russie : des « balles nucléaires » pour cibler le cancer bientôt fabriquées

Pékin a appelé ses citoyens à prendre toutes les précautions nécessaires et à éviter les endroits bondés.

Pourtant, le ministère de la Santé du Kazakhstan a nié ces informations en publiant aussi un communiqué sur son site.

Selon les dernières données, le Covid-19 a contaminé plus de 53.000 personnes au Kazakhstan et en a tué 264. Plus de 35.000 individus ont guéri.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : La barre des 500 000 cas franchie en Afrique ; top 5 des pays les plus touchés

Coronavirus / Etats-Unis : 65.000 cas en 24h, nouveau record