in

La conciergerie connectée, une innovation qui séduit à Abidjan

Faire nettoyer, repasser ou même retoucher ses vêtements, le tout de façon rapide et professionnelle, juste en un clic ou un coup de fil, c’est désormais possible à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Ces services simples mais innovants sont proposés par une conciergerie connectée, start-up ivoirienne dirigée par Rebecca Anin Affoh. 

Belgique : des archéologues découvrent des murs construits à partir d’os et de crânes humains dans une cathédrale

Rentrée en Côte d’Ivoire en 2012 après des études en France et un parcours professionnel en tant qu’économiste et statisticienne, la jeune femme passionnée de numérique a décidé d’entreprendre.

« Au fur et à mesure que je cherchais du travail, le feu de l’entrepreneuriat s’est mis à me dévorer. J’ai alors commencé à m’organiser jusqu’à finalement lancer ma propre boîte », a-t-elle confié au micro de Sputnik.

Bien qu’étant peu modernes, des pressings existent à Abidjan. Des laveries, pour la plupart manuelles, couplées à un service de repassage sont également très sollicitées. Mais délais et qualité du service ne sont pas toujours à la convenance du client. 

Consciente de cela, la statisticienne de 32 ans a décidé d’y remédier avec une solution digitale.

« Avec le numérique, il n’y a pas de limite aux solutions que l’on peut apporter à un problème. Cela part au-delà de ce que l’on peut espérer atteindre sur un marché physique. C’est un outil non négligeable pour tout entrepreneur afin de développer et faire connaître ses produits ou services ».

Rebecca Affoh a ainsi lancé sa start-up, une conciergerie connectée qui propose des services de pressing (nettoyage, repassage, retouche) et cordonnerie, avec collecte et livraison à domicile ou au bureau, le tout dans un délai maximum de 48 heures.

Il suffit de passer sa commande via une application mobile, en ligne ou par appel téléphonique, 7 jours sur 7. 

Côte d’Ivoire : L’artiste Nst Cophie’s, créateur du «Zôgôda Nzué», est décédé ce dimanche

Et touche particulière, l’entreprise use de procédés de nettoyage à sec écologiques. Elle privilégie l’aquanettoyage, une technique de nettoyage à l’eau, respectueuse de l’environnement, plutôt que le perchloroéthylène, un solvant reconnu cancérogène que tous les pressings utilisent.

Pour le tarifage, la pièce de linge ou le kilogramme débutent à partir de 1.000 francs CFA, soit 1,50 euro, ce qui contribue au succès grandissant de la start-up de l’entrepreneur.

En 2018, la conciergerie de Rebecca Affoh a obtenu le Prix du jeune entrepreneur au concours Moov Innovation, avant de représenter, en 2019, la Côte d’Ivoire au sommet Seedstars Africa en Afrique du Sud.

Coronavirus en France : “Et demain”, le morceau réalisé par 350 célébrités pour aider les hôpitaux

Classée parmi les 15 jeunes entreprises les plus innovantes de Côte d’Ivoire l’an dernier, la conciergerie connectée déjà très courtisée par des investisseurs étrangers ne couvre pas encore les dix communes de la ville d’Abidjan.

Mais Rebecca Affoh envisage d’étendre son innovation à toute l’Afrique avec des casiers connectés qui seront implantés dans les résidences, entreprises et espaces publics.

Pour le moment, avec la crise du coronavirus actuelle, hôtels, restaurants et autres entreprises sont portes closes ce qui augmente les activités des fournisseurs de services à distance, ses clients à elle étant en majorité des entreprises.



Real Madrid-Zidane évoque le dossier Neymar

Mercato : Zidane à Paris ; le rêve fou du PSG

Coronavirus : 150 membres de la famille royale de l’Arabie Saoudite contaminés ? ; un prince saoudien brise le silence