in

La Corée du Nord tire de nouveaux projectiles en mer du Japon

Pyongyang a réalisé ce dimanche, pour la quatrième fois en mars, des tirs de projectiles, vraisemblablement des missiles balistiques.

Ces essais interviennent sur fond d’impasse diplomatique totale entre la Corée du Nord et les États-Unis concernant le dossier nucléaire, et au moment où Washington vient de proposer une aide à Pyongyang pour combattre le coronavirus.

La Corée du Sud, plus grand foyer du coronavirus après la Chine



Les tirs de dimanche ont été réalisés dans le secteur de la ville portuaire de Wonsan, sur la côte est, et en direction de la mer du Japon (ou mer de l’Est selon l’appellation coréenne).

« Une telle action militaire de la Corée du Nord-Est extrêmement inappropriée au moment où le monde entier a des difficultés en raison de la pandémie du Covid-19 », a observé l’état-major interarmes sud-coréen dans un communiqué, en précisant que les projectiles semblaient être des missiles balistiques.

Le ministère japonais de la Défense a aussi dit qu’ils ressemblaient à « des missiles balistiques » et a précisé qu’ils n’étaient pas tombés dans les eaux japonaises ni dans la zone économique maritime exclusive du Japon.

Coronavirus : Twitter recommande le télétravail à son personnel

La Corée du Nord n’a fait aucun commentaire. Elle avait affirmé que les trois séries de tirs réalisés en mars en direction de la mer du Japon étaient tous des essais d’engins d’« artillerie de longue portée ».

La semaine dernière, elle avait dit avoir testé une nouvelle « arme tactique guidée », là où Séoul avait vu deux missiles balistiques de courte portée.

La Corée du Nord-Est sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour l’obliger à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique interdits.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mercato – PSG : Messi pourrait finalement aider Leonardo pour Neymar

Tech redécouvrez 'Afroplan' l'application anti-gaspillage 100% togolaise

Coronavirus : un Américain lèche des produits dans un magasin et finit en garde à vue pour terrorisme