in

La fatigue persistante est fréquente après le Covid-19, selon une étude

Image d'illustration

La fatigue est un symptôme courant chez les personnes présentant une infection symptomatique au Covid-19, mais «les conséquences à moyen et long terme de l’infection restent inexplorées», explique le Dr Liam Townsend de l’hôpital St James (Dublin, Irlande), auteur avec ses collègues de l’étude.

Sur les 128 participants à l’étude, âgés en moyenne de 50 ans, 52%  ont fait état d’une fatigue persistante lors d’une évaluation réalisée en moyenne dix semaines après leur «guérison clinique», peu importe la gravité de leur infection initiale. Sur les 128, 71 personnes avaient été hospitalisées et 57 ont eu une forme bénigne.

Gabon : un Français perdu dans la forêt pendant 1 semaine survit en buvant ses urines

Les chercheurs ont examiné une variété de facteurs, comme la gravité de la maladie initiale, les pathologies préexistantes et divers éléments biologiques comme des marqueurs d’inflammation. Ils ont constaté que cela ne faisait aucune différence qu’un patient ait été hospitalisé ou non.

Togo / Coronavirus : un ministre du Gouvernement avoue avoir été infecté

«La fatigue s’est produite indépendamment de l’admission à l’hôpital, affectant les deux groupes de manière égale», explique le Dr Townsend. Les femmes qui représentaient un peu plus de la moitié des participants à l’étude (54%), représentaient en revanche les deux tiers de ceux souffrant de fatigue persistante (67%). Les personnes ayant des antécédents d’anxiété ou de dépression étaient également plus susceptibles de souffrir de fatigue.

Rwanda : Annoncé comme mort, Paul Kagamé fait son apparition

Pour les auteurs, davantage de recherches sont nécessaires pour évaluer l’impact à long terme du Covid-19 sur les patients. «Nos résultats démontrent un fardeau important de la fatigue post-virale chez les personnes ayant eu une infection au SRAS-CoV-2 après la phase aiguë de la maladie», soulignent-ils. Ils prônent une «intervention précoce» et l’utilisation de méthodes «non pharmacologiques» pour la gestion de la fatigue adaptées aux besoins individuels des patients.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Éric Dupond-Moretti : il recadre sèchement une députée et lui donne une leçon de français

FC Barcelone : Quique Setién va réclamer 4 millions d’euros au club