in

La France prend « très au sérieux » l’apparition d’une maladie grave touchant des enfants

En France, il y a actuellement une flambée de cas d’enfants touchés par une maladie inflammatoire grave que le ministre de la Santé dit prendre « très au sérieux ». 

France : Avant les humains, les livres seront déconfinés

« C’est une alerte que j’ai reçue de la part d’équipes parisiennes », a indiqué mercredi Olivier Véran, faisant état à Paris d’ « une quinzaine d’enfants de tous âges ».

« Je prends ça très très au sérieux. Nous n’avons absolument pas d’explication médicale à ce stade. Est-ce qu’il s’agit d’une réaction inflammatoire qui vient déclencher une maladie préexistante chez des enfants atteints par ce virus ou une autre maladie infectieuse ? Il y a beaucoup de questions » a-t-il précisé.

Les symptômes du mal ressemblent à la maladie de Kawasaki, un syndrome vasculaire affectant les jeunes enfants et dont la cause reste indéterminée.

Ils présentent « des symptômes de fièvre, des symptômes digestifs et une inflammation vasculaire assez générale qui peut provoquer une défaillance cardiaque », mais « à ma connaissance aucun enfant heureusement n’est mort de ces complications qui sont des maladies assez rares qui peuvent s’accompagner d’une inflammation du cœur ».

Une épidémie d’une autre maladie dangereuse menacerait le monde à cause du coronavirus

Il y a aussi des cas rapportés en Italie, en Espagne, en Suisse, ainsi qu’en France, a indiqué Olivier Véran. 

Certains de ces enfants « en France comme en Angleterre, mais pas tous, se sont révélés porteurs du coronavirus », a encore indiqué le ministre, évoquant une « certaine inquiétude et une certaine vigilance ». Pour le moment, aucun lien avec le coronavirus n’a été révélé.

« Je mobilise la communauté soignante et scientifique en France et à l’international pour avoir le maximum de données possibles pour voir s’il y a lieu de faire un lien entre le coronavirus et cette forme qui jusqu’ici n’avait été observée nulle part », a-t-il ajouté.



Togo : appel à candidatures pour des bourses d’études de l’UEMOA

A vos agendas, la seule éclipse totale de Lune aura lieu dans quelques jours

Le Lunark, une maison pour les futurs habitants de la Lune