La guerre continue entre Samuel Eto’o et Joseph-Antoine Bell

Ce n’est plus le grand amour entre Samuel Eto’o et Joseph Antoine Bell. Depuis 2018, les deux légendes du football camerounais se livrent à une virulente haine via les médias interposés (réseaux sociaux et autres).

C’est la candidature de l’ancien gardien à la présidence de la Fédération Camerounaise de Football qui fait l’objet de ce différend. L’ancien joueur du FC Barcelone n’a pas vu cela de bon goût.

Real Madrid :le sacrifice de Valverde fait débat

La Fédération Camerounaise de Football a dévoilé lors d’une cérémonie solennelle, le mercredi, la mascotte, l’hymne officiel du CHAN 2020. Malgré que chaque siège porte un nom, Samuel Eto’o a pris la place réservée à Moise Katumbi, président du TP Mazembe, au lieu de s’asseoir tout proche de Joseph Antoine Bell.

Yahya Jammeh en route pour la Gambie ?

A l’époque, Bell a déploré sur la chaîne de télévision Canal 2 « la forte implication d’Eto’o dans les grandes décisions au niveau de la Fécafoot ». Bell dit « qu’il avait présenti la manœuvre de son concurrent contre sa candidature ». L’ancien joueur de l’Inter Milan s’est fâché et a déversé ses messages avec Bell négociant le poste de Directeur Technique National sur son compte Instagram.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
LDC : ce cadre du PSG incertain face au Barça ?