La première mutation significative du Covid-19 aurait été identifée

Après avoir étudié la structure génétique de 106 échantillons de l’agent causal du Covid-19 à partir d’une base de données sur les infections dans le monde, des scientifiques taïwanais et australiens auraient détecté dans les échantillons d’un patient hindou les premières preuves d’une mutation significative du virus. Les résultats de leur étude ont été publiés sur le portail bioRxiv.

« Le coronavirus est sorti d’un laboratoire chinois avec de l’ADN de VIH », affirme un prix Nobel de médecine (vidéo)

Selon les chercheurs, cette mutation aurait réduit l’affinité de liaison entre le SARS-CoV-2 et les récepteurs ACE2 des cellules humaines. Ces derniers aident le virus à infecter l’organisme. La protéine spike, qui est l’une des clés d’attaque du virus, serait quant à elle restée relativement bien conservée.

« Un génome relativement stable est une bonne indication pour le développement en cours d’un médicament antiviral et d’un vaccin », espèrent-ils.

Coronavirus : les scientifiques espèrent trouver un vaccin en 2021

Néanmoins, d’après les scientifiques, si plus de mutations étaient identifiées cela serait très mauvais signe, car le vaccin destiné à être utilisé face à la pandémie actuelle pourrait ne plus fonctionner dans le futur.

Plus d'articles
Liban : l’ambassadrice américaine convoquée pour des propos anti-Hezbollah