Lady Diana : pourquoi l’une de ses robes a été placée au congélateur ? (photo)

La robe portée par la princesse Diana en 1985 lors de sa danse avec John Travolta, est devenue mythique. Ce vêtement est depuis méticuleusement conservé et exposé au palais de Kensington.

 

Qui ne se souvient pas de cette robe bleu nuit emblématique qui a immédiatement été appelée la “robe Travolta” ? Les inconditionnels de la princesse Diana ne peuvent pas oublier cette soirée magique. Lors d’une visite aux Etats-Unis en novembre 1985, le prince Charles et son épouse sont conviés par Nancy et Ronald Reagan à la Maison Blanche. La princesse de Galles, brushing impeccable, apparaît sublime dans une robe en velours bleu nuit signée Victor Edelstein, les épaules dénudées avec au cou, un splendide collier de saphir et perles disposées sur sept rangs. Beaucoup de stars sont invitées à l’évènement, mais on ne voit qu’elle. 

Sur You Should Be Dancing des Bee Gees, elle danse plus de vingt minutes dans les bras de John Travolta, qu’elle a secrètement admiré dans Grease. Un moment suspendu, qui deviendra historique. La robe portée par Lady Diana est aujourd’hui conservée avec la plus grande attention. Pour la préserver, elle a été placée “en quarantaine” nous apprennent nos confrères de People. “Mon pire cauchemar serait une infestation par des mites”, explique la conservatrice royale Eleri Lynn, “nous les mettons donc en isolation, les enveloppons dans du matériel de conservation et les plaçons ensuite dans le congélateur. 

Cela permet d’éliminer toute infestation et tout œuf, puis nous les laissons dégeler avant de les transférer à leur emplacement initial.” Une robe qui a fait rêver des millions de personnes, conservée avec le plus grand soin, mais qui n’a néanmoins jamais trouvé preneur. En décembre dernier, le vêtement iconique était mis aux enchères par la maison de vente londonienne Kerry Taylor. Estimée entre 250 000 et 350 000 livres (297 000 et 416 000 euros), la robe portée par Lady Di à Washington n’avait même pas atteint son prix de réserve, le prix minimum de 200 000 livres soit près de 238 000 euros.

 Déception ! Elle sera finalement rachetée par la famille royale britannique… Depuis le 30 juillet, elle est exposée au palais de Kensington.

 

Source : Gala

Similaires