in

Le boxeur français Tony Yoka appelle à « tout brûler » face à la mort de George Floyd

Le champion olympique de boxe à Rio Tony Yoka, suspendu en 2017 pour manquement à la réglementation antidopage, a violemment condamné l’arrestation musclée de George Floyd en encourageant même les manifestants américains à l’insurrection dans un tweet qu’il a supprimé quelques heures plus tard.

Meurtre de George Floyd : Matt Pokora laisse éclater sa colère sur Instagram

​« Je ne sais pas quoi dire. Pourquoi? Qu’est-ce qu’on a fait ? Ça fait des siècles que l’on se retrouve dans cette situation. Il faut connaître notre histoire. Nous étions des pharaons, des rois, notre histoire n’a pas commencé avec l’esclavage », a déploré ce sportif d’origine congolaise.

« Il faut nous protéger entre nous. Personne ne se lèvera pour nous. C’est à nous de faire ce qu’il faut. Peu importe ce qui se dira après ce post, brûlez tout, niq*** tout », a ensuite lâché Tony Yoka, dans ce qui semble être un appel à l’insurrection.

Il a assuré qu’il « ne reviendrait pas sur sa parole tant qu’on ne sera pas considéré comme leur semblable ».

Obama dénonce la mort de George Floyd : cet acte “ne peut pas être normal”

Des manifestations ont éclaté dans plusieurs grandes villes américaines après le décès de l’Afro-américain George Floyd à Minneapolis, arrêté par la police qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. Lors de l’intervention, il a été plaqué au sol par plusieurs agents, dont l’un a maintenu son genou sur son cou pendant de longues minutes. « Je ne peux plus respirer », dit-il dans une vidéo de la scène devenue virale.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Carmen Sama : la Yorogang pardonne les écarts de la veuve de DJ Arafat

Cristiano Ronaldo et Scholes dans l’équipe de rêve d’Ole Gunnar Solskjaer