Le chanteur Matt Pokora se confie sur son fils

La vie de Matt Pokora a radicalement changé ces derniers mois. Le chanteur a accueilli son tout premier enfant le 20 janvier 2020 et file le parfait amour avec sa compagne, Christina Millan.

Céline Dion en concert : Tous les billets vendus en seulement 9 minutes

De plus, tout lui sourit et sa tournée, Pyramide Tour est un véritable succès. Après 2 mois de pause pour s’occuper de sa famille, M Pokora est remonté sur scène le 6 mars à Amneville. Malheureusement, avec les récents événements auxquels le monde est confronté et la pandémie de coronavirus qui fait de plus en plus de victimes, sa tournée a du être annulée. Lors de cette annonce, le jeune père était ému aux larmes de ne pas pouvoir retrouver son public même s’il comprend la situation.

Les caméras de “50 mn Inside” ont tout de même pu filmer les coulisses de sa tournée avant que celle-ci ne soit interrompue et M Pokora a fait de nombreuses confidences sur sa nouvelle vie et sur son fils, Isaiah.

Au Kenya, l’Eglise catholique se comporte autrement avec les politiciens

Ce samedi 14 mars, le reportage a été diffusé sur TF1 et le chanteur s’est confié à cœur ouvert : « 2 mois et demi de coupure comme ça en pleine tournée, c’est long. Le public me manque, alors après je suis content, je peux passer un peu plus de temps avec ma famille surtout maintenant que je suis papa, mais le public, c’est ma 2e famille. Quand on fait ce métier-là, on fait beaucoup de sacrifices. Ma mère me voit 3, 4 fois par an depuis 17 ans. Et voilà, là, c’est mon fils pour quelques temps, mais je sais que je le retrouve. Et puis je fais tout ça pour lui laisser quelque chose, pour lui laisser une trace pour qu’en grandissant il soit fier et qu’il ait un exemple aussi de réussite dans la vie. Je suis parti de Strasbourg, je suis allé gagner ma place tout seul. J’espère que c’est cette image là que je laisserai à mon fils, de quelqu’un qui a toujours travaillé, travaillé, travaillé, qui était toujours en train de s’entretenir physiquement pour être prêt à monter sur scène et qu’il se dise : ah ouais, mon père, c’est un bosseur.”. Isaiah sera sûrement fier du parcours que son père a accompli jusqu’à présent ».




Plus d'articles
L’UE appelle Washington à reconsidérer sa rupture avec l’OMS