in ,

Le Coronavirus n’épargne pas la CPI

Laurent Gbagbo et ses avocats

Aucune personnalité , aucun gouvernement, aucune puissance n’est à l’abri du covid-19. Même la Cour pénale internationale n’est pas épargnée. Plusieurs agents de cette juridiction sont positifs au test de Coronavirus. Une situation qui retarde le sort final de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la CPI.

Enquête sur Israël : nouveau revers pour la procureure de la CPI Fatou Bensouda

Ainsi, face à la propagation de la pandémie certains procès ont été reportés. Le cas Laurent Gbagbo et Blé Goudé, actuellement en appel devant la Chambre, est directement visé par ces mesures.

La procureure Fatou Bensouda en sait peut-être quelque chose. Elle a tenu à informer la Chambre, que certains membres de la Cour ont été testés positifs à l’épidémie.

CPI : la réponse de la Chambre d’appel à Fatou Bensouda dans le dossier Laurent Gbagbo

« L’accusation informe par la présente, la Chambre d’appel qu’elle a l’intention de demander de répondre aux réponses d’ici le 10 avril 2020 et qu’elle fait de son mieux pour l’heure actuelle pour déposer à cette date.Toutefois, l’accusation notifie également à la Chambre d’appel que des facteurs indépendants de sa volonté (Coronavirus) peuvent avoir un impact négatif sur sa capacité à déposer à cette date. Dans ce cas, l’accusation informera la Chambre d’appel », a déclaré le procureur de la CPI,Bensouda,dans ses conclusions.

Il ressort donc que l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son protégé doivent attendre le mois d’avril afin de connaître leur dernier sort.

AC Milan : la légende Paolo Maldini et son fils Daniel testés positifs au coronavirus

Coronavirus : l’Italie ferme toutes les entreprises «non essentielles»