« Le Port de Lomé, si vous y allez, vous ne croirez pas que c’est en Afrique » , Iju Tony Nwabunike, patron des agents de Douanes du Nigeria

Les performances et la modernité du Port autonome de Lomé (PAL) impressionne les experts de la sous-région.

Le président de l’Association des agents agréés de douanes du Nigeria (ANLCA), Iju Tony Nwabunike, a confié son admiration sur ce joyau de la nation, qui selon lui, bien qu’étant « un petit port », est « très convenable ».

Côte d’Ivoire : Comment Alassane Ouattara prépare sa réforme constitutionnelle

Et d’ajouter, « Si vous y allez, vous ne croirez pas que c’est en Afrique, encore moins en Afrique de l’Ouest ». L’infrastructure est ainsi citée en tant que benchmark, pour la modernisation et l’amélioration des plateformes portuaires dans la sous-région, notamment au Nigeria.

Fermeture des frontières du Nigeria : la CEDEAO déclare l’état d’urgence

Pour rappel, le trafic de conteneurs du Port de Lomé est passé d’un peu moins d’1,4 millions d’Equivalents Vingt Pieds (EVP) en 2018, à plus d’1,5 millions d’EVP en 2019.




Plus d'articles
Coronavirus : fumer du cannabis aggraverait les risques de contamination