in ,

Le rappeur P. Diddy annonce le lancement d’un parti politique, Our Black Party

Alors que le rappeur Kanye West poursuit sa campagne pour l’élection présidentielle de novembre, c’est maintenant P. Diddy qui se dirige vers le secteur de la politique. Le rappeur et producteur a annoncé ce vendredi 16 octobre, sur Twitter la création d’un parti politique appelé Our Black Party, dont la mission sera de représenter la communauté afro-américaine sur l’échiquier politique, et affiche son soutien à Joe Biden dans la course à la Maison-Blanche, rapporte BFMTV.

« Je lance l’une des choses les plus audacieuses que je n’aie jamais lancées. Je lance un parti politique noir, accompagné de quelques jeunes élus et militants noirs. Il s’appelle Our Black Party, et peu importe si vous êtes Républicains ou Démocrates », écrit-il.

« L’objectif est de mettre en place une plateforme pour aider à la mise en place d’un programme politique qui réponde aux besoins de la communauté Noire », poursuit-il.

Cette annonce intervient en pleine campagne pour la présidentielle américaine, qui opposera le président sortant Donald Trump à Joe Biden le 3 novembre prochain. Dans une série de tweets, P. Diddy explique sa démarche :

« La priorité numéro un est que Donald Trump quitte la Maison-Blanche. Il faut qu’il parte. Nous ne pouvons pas permettre à cet homme de continuer à essayer de nous diviser. Il serait irresponsable de ma part de laisser nos votes être pris en otage. Mais ce serait tout aussi irresponsable de laisser ce moment passer et de ne pas m’assurer que nous faisons ce qu’il faut pour être maîtres de nos propres politiques. Nous ne pouvons plus faire les mêmes choses encore et encore et espérer des résultats différents. C’est de la folie ! Il est temps de s’unifier ».




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

“Je n’en ai rien à faire si ça ruine ma carrière” : la chanson anti-Trump de Demi Lovato fait débat

Togo / Mort de Fambaré Ouattara Natchaba : la prière de Yark Damehame