in

L’affaire de la s3xtape de Benjamin Griveaux atteint Macron

De par l’avis d’un député « marcheur », l’annonce du retrait de Benjamin Griveaux de la course à la mairie est perçue comme un « séisme politique » pour la majorité du pouvoir exécutif.

Togo : une délégation de la CEDEAO reçue par la CENI ce samedi

Selon le député, cet acte porte un coup dur au pouvoir en place d’abord par son caractère inédit : l’immixtion d’une affaire privée, la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo intime du candidat, vu que Benjamin Griveaux est depuis bientôt 4 ans l’un des visages les plus connus de l’aventure ayant conduit Emmanuel Macron à la présidence.

Vendredi matin, le premier ministre, Edouard Philippe, qui présentait une partie des candidats figurant sur sa liste pour les élections municipales au Havre, s’en est même agacé.

La déclaration d’amour de Vanessa Bryant à Kobe Bryant pour la Saint Valentin

« La décision prise par Benjamin Griveaux, je la respecte, j’aurai l’occasion de lui exprimer directement ma sympathie et mon soutien. Mais comme il ne vous a pas échappé, et comme peut-être trouvez-vous un peu frustrant, lorsque je suis au Havre, je parle du Havre », a-t-il lancé à la presse. Quelques minutes plus tard, le chef du gouvernement affinait son propos sur Twitter : « Je pense à Benjamin Griveaux qui a pris une décision en conscience. Une décision difficile. A présent, il est urgent de laisser l’homme et sa famille en paix. »

Coronavirus : plus de 1700 agents de santé infectés en Chine

Togo En meeting de campagne, Mc Momo profite pour demander une voiture Pajero à Faure Gnassingbé (vidéo)

Togo : En meeting de campagne, Mc Momo profite pour demander une voiture Pajero à Faure Gnassingbé (vidéo)