in

Les incroyables bienfaits du sourire sur la santé

L’une des choses à laquelle l’homme aspire le plus, c’est le bonheur. Et avoir le sourire peut contribuer à nous rendre plus heureux. La joie provoque un sourire, mais le sourire peut aussi être source de joie. C’est-à-dire que même un sourire forcé pourra nous rendre plus heureux. 

 

En effet, sourire active 17 muscles du visage. Ceux-ci envoient au cerveau le message suivant : « libère des endorphines ! ». Ces dernières sont aussi qualifiées d’hormones du plaisir. Bonne nouvelle donc pour celles qui pensaient que seul le chocolat pouvait les combler. Pas de risque de crise de foie à l’horizon, un simple sourire vous remontera instantanément le moral !

Selena Gomez : la chanteuse convaincue que ses ex-petits amis la trouvent folle

169 étudiants ont participé à l’expérience. Leur rythme cardiaque a été mesuré pendant qu’ils réalisaient des tâches stressantes. Le résultat est sans appel : ceux qui devaient sourire en faisant le travail demandé (même un sourire forcé) avaient un rythme cardiaque plus lent que ceux qui avaient une expression neutre. Sourire réduit la libération de cortisol, surnommé l’hormone du stress. À la place, le cerveau va produire de la dopamine, associée aux émotions positives.

Selon un proverbe chinois : « Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament ». Cette maxime, est-elle vraie ?
Sûrement, quand on sait qu’un trop plein de cortisol va obliger les cellules du système immunitaire à fonctionner au ralenti. Or, comme énoncé précédemment, sourire réduit le taux de cortisol. Logiquement, la réoxygénation des cellules se fait plus rapidement, les anticorps augmentent et notre immunité se renforce. 

Matt Pokora : le chanteur bientôt parrain d’un des plus gros événements en France

Avant de passer par la case « crème anti rides », pensez à sourire, encore mieux, à rire aux éclats. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les 17 muscles du visage utilisés pour sourire atténuent les rides. En effet, les zygomatiques (arcades osseuses situées au niveau des pommettes) ont un effet tenseur, évitant ainsi à la peau de se relâcher.

Selon une étude de la Wayne State University à Détroit (Michigan), publiée dans la revue Psychological Science en 2010, le sourire ferait gagner sept années d’espérance de vie en plus à un individu.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : certains ronfleurs auraient plus de risques de mourir

Covid-19 : Ils meurent main dans la main après 48 ans de mariage