Crédit Photo : Ohmymag

Pour ou contre les relations à distance : les jeunes togolais se prononcent

Généralement, on entend souvent des expressions comme “Loin des yeux, près du cœur”, ‘‘Le cœur a ses raisons que la raison ignore’’ (Pascal) pour expliquer certains choix de relations. Au rang de ces dernières, se trouve les relations à distance.

En effet, il s’agit de ces relations dans lesquelles les deux partenaires sont loin l’un de l’autre. Ainsi, la distance devient un obstacle au rapprochement ou à l’intimité physique des deux êtres qui brûlent d’amour l’un pour l’autre. En gros, vous êtes tombés amoureux, mais la vie a fait que votre chéri(e) est loin.

« Nous sommes tous à Lomé, et nous connaissons le comportement de beaucoup de filles. Le mec lui donne tout, mais à la moindre occasion, elle va voir ailleurs. Comment on va faire quelque chose à distance comme ça ? se demande Louis.

Nina, pour sa part, estime que la communication est l’un des piliers d’une relation virtuelle ou non. « Moi, je ne dis pas non à une relation à distance. On peut rencontrer sur Internet par exemple quelqu’un qu’on ne connaissait pas avant et se lancer dans une relation avec lui, s’il a tout ce qu’il faut. Dès qu’on communique bien dans le respect, l’amour peut naître », fait savoir notre interlocutrice.

Pour Sepopo, les relations à distance sont risquées, mais parfois, elles marchent. « Les relations à distance, je suis partagée dessus, à vrai dire. Le monde de nos jours est dangereux. Il y a des gens qui n’ont plus de conscience. Alors, il faut éviter de faire confiance comme ça », conseille-t-elle.

Mais de poursuivre : « Toutefois, je crois que l’amour peut se rencontrer partout. Je connais des gens qui se sont rencontrés sur les réseaux sociaux et qui ont vécu des instants magiques ».

Selon Boris, « si je sortais avec une fille ici et qu’elle quitte le pays, pour moi la relation est finie. Nous savons tous qu’elle va rencontrer d’autres hommes. Alors je l’oublie rapidement et la vie continue », explique-t-il.

« Mais si elle veut qu’on continue, je ne m’opposerai pas. On va voir ce que ça va donner », a-t-il ajouté.

Avec la maladie à Covid-19 et toutes les restrictions qui en découlent, l’amour par le contact physique est devenu délicat. N’empêche, l’amour gagnera toujours, car ‘‘c’est quand la distance s’impose que l’amour transparaît le plus…’’.

Plus d'articles
« L’Algérie a découvert un vaccin contre le Coronavirus », prétend Loth Bonatiro